lerottweiler.net
Animaux info

A Gumbrechtshoffen, Christine Trendel élève une vingtaine d’alpagas et de lamas dont certains sont champions d’Europe

Rate this post


Ses animaux sont toute sa vie. Plus qu’une passion, Christine Trendel élève ses alpagas et lamas au quotidien en faisant preuve d’un véritable dévouement. Elle a acquis ses premiers lamas il y a 16 ans. Les alpagas ont suivi, il y a cinq ans. S’occuper de tels animaux demande tout un savoir-faire, c’est pourquoi Christine Trendel a suivi une formation. Elle a ainsi appris qu’“il ne faut pas toucher l’animal avant ses 6 mois sinon il deviendra agressif à l’âge adulte”. Voilà pourquoi certains lamas ont tendance à cracher sur les humains : c’est leur moyen de défense.

Mais alors, quelle est la différence entre un lama et un alpaga ? “Un alpaga est plus petit et produit 4 à 5 fois plus de laine”, explique Christine Trendel. Si les animaux vivent tous au domicile de Christine Trendel, elle souhaite partager sa passion avec le public et propose ainsi des balades de deux heures, chaque week-end. Pour les participants, c’est l’occasion d’apprendre à connaître ces animaux très spécifiques. “On est dans la nature, on est apaisé. L’animal s’adapte à notre rythme. Si on marche lentement, il marche lentement. Ils peuvent même courir !” explique Christine Trendel.
 

Christine Trendel propose des balades tous les week-end pour faire découvrir ses animaux. / © F. Grandon / France Télévisions
Christine Trendel propose des balades tous les week-end pour faire découvrir ses animaux. / © F. Grandon / France Télévisions

Ces balades sont ouvertes à tous, même aux enfants. Les animaux sont dotés d’une grande capacité d’adaptation. “Ce qui me plaît lors de ces balades, c’est la fusion entre l’animal et l’humain. C’est magnifique”, confie la propriétaire des lamas et alpagas. Christine Trendel connaît chaque animal par coeur, et les propose donc, le temps de la balade, en fonction de leur caractère. “Je sais qui est le plus câlin, qui marche vite, qui est plus peureux… Souvent, je propose aux participants de changer d’animal pour le retour, mais généralement, ils veulent garder le même !”

En dehors de ces heures de balade, la propriétaire passe beaucoup de temps seule, à s’occuper de ses animaux. Elle doit aussi faire face aux imprévus, comme les naissances prématurées. “C’est la première fois que j’accueille un bébé si petit et fragile”, concède-t-elle à propos d’un petit lama. A la naissance, il faisait 7 kg, au lieu de 10 à 12 kg en moyenne. Né avec trois semaines d’avance, il ne pouvait pas marcher. Depuis, Christine Trendel l’élève au biberon, pour assurer sa survie. A présent, le petit arrive à courir.
 

Le dernier lama est né avec trois semaines d'avance. Grâce aux soins prodigués par sa propriétaire, il est à présent en forme. / © F. Grandon / France Télévisions
Le dernier lama est né avec trois semaines d’avance. Grâce aux soins prodigués par sa propriétaire, il est à présent en forme. / © F. Grandon / France Télévisions

Mais si Christine Trendel s’occupe des animaux, elle fait aussi des créations à partir de leur laine. “J’ai toujours tricoté. Je gardais la laine de mes lamas de côté alors je me suis lancée !”. Ses créations sont originales, elle ne fait pas de séries, chaque pièce est unique. Echarpe, pull, gilet… tout est fait à la main. Les pièces sont ensuite vendues, ce qui lui permet d’acheter la nourriture, les vitamines pour les animaux ainsi que du matériel pour accueillir le public.
 

Christine Trendel utilise la laine de ses animaux pour faire des créations originales. / © F. Grandon / France Télévisions
Christine Trendel utilise la laine de ses animaux pour faire des créations originales. / © F. Grandon / France Télévisions

Ses animaux, bichonnés et soignés au quotidien, participent aussi à des concours de beauté. “Les lamas sont jugés à moitié sur leur laine et à moitié sur leur morphologie”, explique-t-elle. “Quant aux alpagas, ils sont jugés à 80% sur leur laine”. Parmi eux, Christine Trendel compte un alpaga champion et deux vice-championnes. Dans son palmarès figure aussi un lama, champion d’Europe. Une fierté pour leur propriétaire et une reconnaissance pour toutes les heures passées à éduquer, bichonner et soigner les animaux.
 

Le Clos des lamas



Source France 3

Autres articles à lire

les incroyables images d’une ourse avec ses petits filmées par un amateur béarnais

bip

des militants demandent le placement des animaux dans des refuges

bip

WEBDOCUMENTAIRE. Découvrez le rodéo sur taureau, une pratique très western qui se développe en Paca

bip

L214 dévoile des images choc d’un élevage d’oiseaux pour la chasse situé dans les Deux-Sèvres

bip

Les pucerons ravagent les jardins et les cultures

bip

chevaux mutilés, les professionnels s’organisent pour protéger leurs animaux

bip