lerottweiler.net
Animaux info

amputée après une fracture, une ponette va avoir une prothèse grâce un bel élan de solidarité !

Rate this post


Nous allons vous raconter l’histoire d’Ebonie, une ponette amputée après une fracture et qui va avoir une prothèse. Elle aurait dû être euthanasiée mais grâce à quelques personnes qui se sont mobilisées pour elle, elle devrait continuer sa vie…

C’est une histoire comme on aime vous les raconter. Elle se passe dans le département de l’Indre, du côté d’Aigurande. Un habitant des environs est propriétaire d’un poney et d’une ponette : elle se prénomme Ebonie et est âgée d’une vingtaine d’années. Elle mène une vie bien tranquille. Ceux qui la connaissent disent qu’elle est un peu turbulente : elle aime bien cavaler, jouer et même se sauver parfois. En ce début d’année, elle se blesse à la patte arrière gauche. Appelée par le propriétaire, une vétérinaire se déplace. La radio rend son verdict : la ponette s’est fracturée le membre postérieur.
Plâtrée par les soins de la vétérinaire, la ponette va continuer sa vie et se remettre de sa fracture. Jusque-là tout va bien et l’histoire n’a rien d’inhabituel et encore moins d’extraordinaire. Mais attendez la suite ! Le plâtre posé, (il y en a au moins pour 6 à 8 semaines), les vétérinaires lui rendent régulièrement visite. La fracture se ressoude tranquillement mais voilà, il y a un “hic” : Ebonie n’aime pas rester “confinée” dans son écurie et un jour, s’ennuyant et n’en faisant qu’à sa tête, elle décide de sortir pour rejoindre son copain dans le pré. Et là patatras, ce qui devait arriver… arrive : elle casse son plâtre. Le vétérinaire Fabrice Fosse est à nouveau appelé : il replâtre la demoiselle. Mais cette fois, l’histoire ne tourne pas comme on le voudrait : malgré les efforts du véto, rien à  faire, les os ne veulent plus se souder et la patte commence à se nécroser.
Un soir de juin, Fabrice Fosse, le vétérinaire est appelé pour l’euthanasier. Mais il ne peut pas se résoudre à cet acte : il n’y arrive pas. C’est à ce moment-là que l’histoire prend une tournure inhabituelle. Il pourrait l’euthanasier, ce serait finalement assez simple mais non, il a une autre idée, peut-être une peu folle celle-ci : il veut tenter l’amputation. Si la ponette s’en remet, si la cicatrisation se passe bien, bref si l’amputation réussit (ça fait beaucoup de si, on est d’accord!), il se dit même qu’on pourrait envisager de lui faire faire une prothèse de patte pour qu’elle puisse recourir à nouveau. Avec l’accord du propriétaire, il opère la ponette bénévolement : l’amputation est réalisée sous le jarret. Elle a lieu le 23 juin au cabinet vétérinaire et tout le personnel est présent pour participer, de près ou de plus loin, à cette opération !
Depuis, et c’est une bonne nouvelle : la cicatrisation a suivi son cours. C’est sur trois pattes que la ponette se rétablit. Le Docteur Fosse qui a gardé en tête son projet de prothèse se dit que celle-ci devient envisageable : il contacte Hypolithe Macke, un orthoprothésiste du centre hospitalier de la Tour Blanche à Issoudun. Le spécialiste travaille habituellement pour les êtres humains mais qu’importe, il accepte de venir voir Ebonie, touché certainement lui aussi par cette histoire et contre toute attente, il accepte de relever le défi et de lui créer une prothèse sur mesure ! Il viendra prendre les mesures ce jeudi 10 septembre.

La ponette Ebonie après son amputation et les vétos : Charlotte Lacote et Fabrice Fosse

La ponette Ebonie après son amputation et les vétos : Charlotte Lacote et Fabrice Fosse

© Nathalie Gallois

Nathalie Gallois est photographe et travaille aussi comme community manager pour le cabinet de vétérinaire :

J’ai suivi cette histoire depuis le début en faisant des photos et de petites vidéos de la chirurgie. L’histoire de cette ponette qui se bat m’a émue et ce qui me touche aussi beaucoup, c’est tout cet élan de solidarité avec toutes ces personnes qui se démènent pour elle, pour qu’elle puisse gambader à nouveau… et ça fait du bien à l’heure où on parle de ces pauvres équidés mutilés ou tués par des sauvages.

Nathalie Gallois, photographe et community manager

Ebonie la ponette après son amputation

Ebonie la ponette après son amputation

© Nathalie Gallois

Nous vous avons dit que l’histoire est belle et elle n’est pas terminée. Nous ne manquerons pas de vous donner des nouvelles d’Ebonie. Le dénouement approche et nous espérons que ce sera un Happy End car Ebonie a encore de beaux jours devant elle : son espérance de vie est estimée à 35 ans…  A suivre…



Source France 3

Autres articles à lire

Comment cultiver son jardin en Limousin pour consommer moins de viande

bip

des opposants menacent d’y installer une ZAD près de Berck

bip

le projet de loi du gouvernement va-t-il enterrer les abeilles ?

bip

Comment bien nourrir son chien ?

administrateur

Pairi Daiza affirme posséder la momie ayant inspiré à Hergé son Rascar Capac et provoque la polémique

bip

L’âne corse officiellement reconnu comme race

bip