lerottweiler.net
Animaux info

dans le Jura, des vacanciers nez à nez en forêt avec le grand prédateur

Rate this post



Joris Anneheim et son amie faisaient du camping sauvage le 11 juillet dans le Jura quand ils ont eu la visite inattendue du félin. Une rencontre qui a duré une minute, et qui laisse encore des frissons à ce jeune photographe passionné par la faune sauvage. 

Ils sont venus passer 48 heures dans le Jura. Sans se douter qu’ils en ramèneraient le plus beau des souvenirs.

Samedi 11 juillet vers 21 heures, Joris et son amie bivouaquent en pleine nature dans un secteur géographique que nous préciserons pas. Quelque part dans le Jura.

“On était sur notre campement depuis une heure, on avait préparé le feu, on s’est posés un moment pour manger. Ma compagne a cru entendre quelqu’un arriver au loin, puis on a vu le bout des oreilles, le lynx était devant nous à 4-5 mètres” raconte Joris Anneheim.

 

La première chose qu’a faite le lynx, c’est nous regarder droit dans les yeux

Joris Anneheim

 

Joris pense que le lynx croisé ce soir-là était un jeune. “Il avait des moustaches sur ses joues, un beau pelage” ajoute le jeune photographe animalier amateur. Ce soir-là, l’appareil photo est resté au fond du sac, c’était un weekend de vacances. Tout tremblant, Joris aura juste le réflexe de sortir son smartphone pour garder trace de la rencontre. “Il est passé, ça a duré une minute. On ressent des frissons, des tremblements, c’est un cocktail d’émotions, de stupéfaction, de surprise et d’émerveillement… on ne s’attendait pas en voir en pleine nature” ajoute Joris Anneheim.
 

Il avait l’air tellement paisible, presque pas étonné de nous voir.

Joris Anneheim

Le jeune homme qui travaille en Lorraine a fait des études de gestion de protection de la nature et de protection des éco-systèmes. Il sait la valeur de cette rencontre. “Par expérience, je n’ai pas eu peur en voyant le lynx, j’ai étudié ce grand prédateur, mais je ne l’avais jamais vu en vrai, seulement sur les photographies dans les magazines” précise le vacancier. “Comme la plupart des photographes passionnés, l’apercevoir était un rêve, même l’objectif d’une vie” nous confie Joris. “Les conditions n’étaient pourtant pas du tout idéales pour observer quelconque animal, sur notre campement, il y avait de la fumée, des odeurs, du bruit… Nous ne saurons jamais s’il était sur nos traces ou celles d’un chevreuil, ou s’il était là par curiosité” conclut le jeune homme. “Nous sommes restés une seule nuit sur place, pour limiter notre impact sur la nature” lance Joris encore ému par cette rencontre sauvage. 

Emerveillé de cette rencontre Loris a publié ces images sur son compte Facebook. Il ne souhaite pas que soit divulgué le lieu de la présence de l’animal. Le lynx espèce protégée est bien présent sur le massif du Jura où vit une centaine d’individus.

Le lynx, reste une espèce fragile dans les Vosges notamment où seuls quelques individus existent et où des réintroductions ont eu lieu.

Dans le Jura, le lynx est régulièrement victime de collisions routières et parfois de braconnage, pourtant puni par la loi. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source France 3

Autres articles à lire

Face aux guêpes, aux frelons asiatiques et européens, les désinsectisateurs ne chôment pas en Dordogne

bip

après les chevaux, un acte de cruauté sur un veau inquiète les éleveurs de Saône-et-Loire

bip

Les gendarmes de Pertuis relancent les patrouilles à cheval dans le parc naturel régional du Luberon

bip

un mouvement de soutien après la mort d’un chihuahua tué par un autre chien

bip

Le Choucas des tours, destructeur de récoltes : l’oiseau est pourtant protégé

bip

Oiseaux et animaux sauvages : les conseils de la LPO d’Auvergne pour mieux les protéger

bip