lerottweiler.net
Animaux info

L214 se mobilise devant Lidl pour dénoncer les conditions d’élevage des poulets vendus par l’enseigne

Rate this post



Les militants de la cause animale se sont rassemblés devant l’enseigne située près des Bassins à Flots. Ils demandent à Lidl de s’engager à modifier les conditions d’élevage et d’abattage des poulets qu’ils commercialisent.


Ils sont une dizaine, silencieux et visage grave, debout devant les vitrines du tout nouveau supermarché Lidl, installé rue Lucien Faure à Bordeaux. Tous tiennent dans leur bras une photo, accompagnée de quelques mots qui dénoncent le sort réservé aux poulets commercialisés par l’enseigne. 

Modifier les conditions d’élevage

“Accrochés vivants”, “enfermés”, “litière gorgée de déjections”, “croissance trop rapide”… L’action est menée par les membres de l’association L214, qui militent pour le bien-être animal.
“Nous sommes ici aujourd’hui, car cela fait un an que nous sollicitons Lidl, par des mails et des demandes de rendez-vous, et qu’ils refusent de bannir les pires conditions d’élevage et d’abattage des poulets de chair”, explique Pauline Alary, co-référente du groupe bordelais L214.
 

L’association demande à ce que l’enseigne suive les recommandations de l’European chicken commitment , un engagement élaboré par une trentaine d’ONG en 2017, et portant sur les standards d’élevage été d’abattage des poulets de chair. 

Faible densité, abattage sans cruauté, lumière naturelle, mis en place de perchoirs… des conditions, qui en plus de  limiter la souffrance des volailles, permettrait également aux consommateurs de bénéficier d’une viande de meilleure qualité, estiment les associations.

 

Aujourd’hui, dans les élevages, on compte 22 poulets par mètre carré. Ces poulets sont abattus pendant qu’ils sont pendus par les pattes, tout en étant encore conscients. C’est extrêmement douloureux pour eux.

Pauline Alary, co-référente du groupe bordelais L214.

La responsable du supermarché bordelais, qui ne souhaitait répondre à la presse, est sortie rapidement échanger avec les militants, qui  sont restés environs deux heures devant l’enseigne, sans créer de d’incidents. 

Action nationale

L’action organisée ce mardi à Bordeaux n’est pas isolée. Partout, dans 25 villes de France, l’association se mobilise devant les enseignes du groupe, martelant le même message. Une pétition, invitant les citoyens à appuyer leur demande a été mise en ligne ce mardi. 
Des vidéos plagiant le slogan publicitaire de l’enseigne “on est mal, on est très très mal”, ont également été publiées sur les réseaux sociaux. 

Lidl se justifie

Si de nombreuses enseignes françaises (Auchan, Netto, Système U…) ont accepté de suivre la charte élaborée par les ONG, Lidl compte encore parmi les récalcitrants. 

La direction du groupe avait tenté de désamorcer la polémique vendredi 17 juillet, en publiant un communiqué rappelant leurs avancées en terme de bien-être animal. “L’enseigne s’engage pour l’European Chicken Commitment (ECC), pour l’amélioration des standards d’élevage et d’abattage de la filière poulet de chair”, écrit la direction de l’entreprise, propriété du groupe allemand Schwarz. 

Des engagements qui seront respectés pour l’ensemble de la filière d’ici 2026, poursuit le communiqué.

Il est apparu que 2 des 9 objectifs, que sont les questions de densité (30 kg/m2 au lieu de 42 kg/m2 actuellement) et de souches à croissance plus lente, sont difficilement envisageables voire inatteignables pour 100% des approvisionnements d’ici 2026.

Communiqué de la direction de Lidl, 17 juillet 2020

Insuffisant pour L214, qui dénonce un engagement “au rabais” et fustige un communiqué “qui esquive les problématiques majeures de l’élevage intensif (densités, croissance rapide des poulets) et la question de l’élevage en plein air”.

L’association prévoit de nouvelles actions, et notamment une campagne d’affichage à proximité des enseignes de la marque. 





Source France 3

Autres articles à lire

selon une étude, 84 % des Français sont en faveur de la protection des canidés

bip

Marne. Mauvais traitements sur animaux, 70% des dénonciations injustifiées selon une association de protection animale

bip

Emmenetonchien.com, le Trip Advisor pour prévoir ses vacances sereinement avec son chien

bip

un sculpteur de Champagnole expose un gorille en acier à Nancray

bip

le sanglier en ligne de mire

bip

Déconfinement – Nos idées de balades dans le Nord Pas-de-Calais (circuit 7) : les phoques à Berck

bip