lerottweiler.net
Image default
Animaux info

la SPA de Mulhouse recherche du foin et des familles d’accueil pour des moutons

Rate this post



La SPA de Mulhouse lance un appel aux familles susceptibles de pouvoir accueillir chez eux des moutons. Plus d’une trentaine de ces animaux, tous des mâles, sont hébergés au refuge mulhousien en attente de leur adoption. 

Ambiance champêtre en ce moment au refuge de la SPA de Mulhouse où une trentaine de moutons cohabitent paisiblement avec les hôtes plus habituels que sont les chats et les chiens. “On a eu du cochon vietnamien, de la chèvre, quatre chevaux il y a deux ans, des poules, des oiseaux, on rentre un petit peu de tout. Là, c’est 32 moutons mâles“, explique le directeur des lieux, Hugues Zech. Un enclos a été spécialement aménagé pour eux où ils peuvent s’ébattre tranquillement: “l’espace on l’a. C’est au niveau de la nourriture qu’on coince, alors on fait appel à des fermiers pour trouver du foin“, précise le directeur. Et ça devient urgent. Le 9 septembre dernier, un appel a été lancé sur la page Facebook du refuge pour récupérer du foin.
 


Devenir adoptant

Mais la SPA n’a pas vocation à garder ces moutons indéfiniment. Le refuge mulhousien cherche activement depuis quelques jours des familles d’accueil susceptibles de pouvoir les adopter. “Je les place par cinq maximum pour des raisons sanitaires et par deux minimum parce que seuls ils risquent de péter les plombs“, explique Hugues Zech. La famille d’accueil doit avoir du terrain, disposer d’un abri et doit pouvoir subvenir à leur nourriture. “Et bien sûr pas de maltraitance et hors de question qu’il y ait un abattage après l’adoption pour la consommation personnelle“. Les personnes intéressées peuvent contacter la SPA de Mulhouse par mail ou téléphone comme indiqué dans le post Facebook ci-dessous.
 
Huit moutons sont déjà partis dans la journée du vendredi 11 septembre en famille d’accueil. “C’est un monsieur qui a déjà trois moutons et qui s’est dit pourquoi pas quatre. Un autre monsieur avec une ferme en prend cinq et son fils qui a une maison avec un grand terrain en prend deux. Les moutons les servent à entretenir leurs champs“. Il y a même un EHPAD qui serait prêt à en prendre quelques-uns mais Hugues Zech attend confirmation.

D’où proviennent les moutons ?

Ce sont des moutons saisis par les forces de l’ordre sur Mulhouse et Pfastatt lors de la fête de l’Aïd El Kébir, le vendredi 31 juillet. Ils ont été confiés à la SPA de Mulhouse par la préfecture. “C’est des animaux qui étaient destinés à être égorgés mais les conditions de maintien et de transport n’étaient pas bons: c’étaient des caves, des garages. Il y avait des risques d’abattage hors abattoir. A l’Aïd normalement on en rentre toujours deux ou trois mais là comme il n’y avait pas d’abattoir disponible à cause du covid, ils ont préféré saisir”, explique le directeur du refuge mulhousien qui n’attendait plus que l’autorisation du parquet pour pouvoir les replacer en famille d’accueil. Et l’autorisation est tombée la semaine dernière, soit presqu’un mois et demi après la saisie des moutons.

Après adoption, la SPA reste “détentrice” des moutons bien qu’ils ne soient plus sur site. A l’issue du jugement des anciens propriétaires saisis, les moutons seront proposés à l’adoption prioritairement aux familles d’accueil. Si ce n’est pas le cas, ils sont récupérés par la SPA et replacés derrière. Ce qui peut prendre un certain temps: “Des fois pour les chiens on a un jugement huit mois après la saisie alors…“, alors il faudra être patient et espérer que les moutons trouveront bien une famille d’accueil.

Chantiers en cours

Même s’ils ont pris du retard à cause du covid, les travaux engagés il y a plusieurs mois se poursuivent. Une nouvelle fourrière pour chats et une nouvelle pension canine seront bientôt inaugurés, “notre cheval de bataille“, aime à rappeler Hugues Zech.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source France 3

Related posts

un sculpteur de Champagnole expose un gorille en acier à Nancray

adrien

“Ne pas laisser ce loup prendre l’habitude d’attaquer les troupeaux”

adrien

les gendarmes sur le pied de guerre face aux attaques de chevaux

adrien

Leave a Comment