lerottweiler.net
Animaux info

les conseils pour s’en débarrasser

Rate this post



Elles agacent et sont un danger pour les personnes allergiques. Les guêpes sont particulièrement nombreuses cette année. Quelques conseils pour apprendre à vivre avec… ou s’en débarrasser.

En un instant, elles peuvent ruiner votre pique-nique, votre barbecue entre amis ou votre repas en terrasse. Chaque année, avec l’arrivée des beaux jours, les guêpes sont de retour. Elles agacent le plus souvent mais peuvent aussi constituer un danger pour les personnes allergiques. Peut-on apprendre à vivre avec ou faut-il s’en débarrasser ?

Un été à guêpes

Fabrice, spécialiste depuis 12 ans de la destruction de nids en Isère, le confirme. Les guêpes sont particulièrement nombreuses cet été. Il a vu son activité augmenter de 30% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. Il faut dire que l’hiver a été particulièrement doux. “Les reines étaient en pleine forme pour leur première couvée du mois de mars. Ensuite, la météo est restée favorable” explique le gérant de la société SOS Guêpe 38.

Pour lui, la saison a démarré tôt. Les premières interventions ont débuté dès le mois de mars au lieu de fin avril ou début mai pour les années précédentes. “Avec le confinement, les gens ont profité de leur jardin et ont rapidement détecté les nids” explique Fabrice qui ajoute “plus on intervient tôt et mieux c’est. Un nid double de volume tous les 8 à 10 jours”.

Quel danger pour l’homme ?

Il existe différentes sortes de guêpes. Et elles ne sont pas toutes agressives. Selon Fabrice, les plus dangereuses se trouvent dans les nids enterrés. “Avec les vibrations de vos pas, elles sortent par dizaines et vous attaquent”. En début de saison, un habitant de Corenc, près de Grenoble, en a fait les frais. Il a été hospitalisé en urgence après avoir décalotté un nid de guêpe en passant la tondeuse dans son jardin. 

“Les petites guêpes des montagnes sont aussi très vives et très agressives” prévient le spécialiste, finalement, plus elles sont grosses, plus elles sont placides. Attention simplement à ne pas les provoquer. A Saint-Martin-d’Uriage, cet été, un homme qui taillait sa haie a involontairement coupé un nid de guêpes en deux. Il a été piqué à plusieurs reprises et a terminé aux urgences.

Quand faire intervenir un spécialiste ?

L’intervention d’un spécialiste pour éliminer un nid de guêpe est souvent nécessaire lorsque ce dernier se trouve sur une habitation. Lorsque vous constatez la présence d’un nid enterré. Ou si vous êtes allergique. Dans ce cas, choisissez une entreprise qualifiée certibiocide. Elle interviendra avec un produit chimique à base de perméthrine pour éliminer les nuisibles directement dans le nid.

Si vous êtes en présence de guêpes peu agressives. Pouquoi ne pas tenter de vivre avec ? Les guêpes ont en effet leur rôle à jouer dans l’équilibre entre les espèces. Elles contribuent à la pollinisation des fleurs et détruisent les pucerons, chenilles, moustiques ou sauterelles… Elle s’est montrée efficace lors de la lutte contre la pyrale du buis, un insecte ravageur.


Les astuces pour éloigner les guêpes

Pour tenir les guêpes à distance, certaines astuces ont déjà fait leurs preuves même si elles ont une efficacité limitée. Vous pouvez par exemple placer un récipient d’eau sucrée, de bière ou de sirop à quelques mètres de la table. Certaines odeurs les tiennent à distance : clou de girofle, ail, basilic… Vous pouvez essayer les huiles essentielles : Citronnelle de Java, Géranium Rosat ou Clou de Giroflle. Les guêpes craignent aussi la fumée. Allumer de la poudre de café ou des bâtons d’encens les tient à l’écart.Sachez enfin que la durée de vie d’une guêpe n’excède pas 30 jours. Et lorsque le froid revient, les reines cessent de pondre et entrent en hibernation.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source France 3

Autres articles à lire

Une action thérapeutique grâce aux animaux de la ferme pour des publics fragilisés

bip

Planète Sauvage réclame 100 000 euros à l’association One Voice

bip

Coronavirus Covid-19. Pourquoi les abattoirs peuvent être des foyers de contamination au virus

bip

Des plages fermées pour préserver les oiseaux : une démarche concertée

bip

One Voice conteste devant la justice l’arrêté préfectoral qui autorise l’abattage de 1450 renards

bip

Landes : les deux bébés d’une famille de cigognes installée à Yzosse ont été bagués

bip