lerottweiler.net
Image default
Animaux info

quand la naissance d’un panda roux connait une portée nationale pour une histoire de prénom

Rate this post


Un appel aux internautes pour choisir un prénom au bébé panda né au parc de Clères a été modifié par le département de Seine-Maritime afin de tenir compte de la suggestion, sur France Inter, de l’humoriste Tanguy Pastureau.

 

Si une naissance est une bonne nouvelle, le choix du prénom peut parfois engendrer  des débats et réserver des surprises. C’est le cas en Normandie avec cette histoire qui prête à sourire, ce qui, en cette difficile rentrée 2020, est une bonne chose !

Au début de l’histoire il y a la naissance au parc zoologique de Clères, au nord de Rouen, d’un panda roux, un animal dont l’espèce est menacée d’extinction.

Trois mois après sa naissance (en juin 2020) le bébé panda “resté reclus au fond de sa tanière” a été examiné par un vétérinaire qui a pu déterminer qu’il s’agissait d’une femelle.

Un vote en ligne

Comme c’est l’habitude désormais dans beaucoup de parcs animaliers, les internautes ont été sollicités pour participer au choix du prénom. C’est ainsi que le département de Seine-Maritime, propriétaire du parc de Clères, a lancé à la fin du mois d’août une campagne d’information (relayée par les différents médias régionaux dont France 3 Normandie) pour trouver un prénom.

Un sondage où l’internaute doit choisir et voter parmi une liste de prénoms asiatiques, en rapport avec les zones géographiques des bordures de l’Himalaya où vit ce petit mammifère mangeur de bambou qui passe la moitié de ses journées à dormir.
Dix prénoms, tibétains, chinois et népalais, ont donc été proposés pour le bébé panda roux.  

“Un prénom typique”

A Paris, l’humoriste Tanguy Pastureau, “pet lover” autoproclamé et préoccupé par le sort de cette pandette sans prénom, a répondu à l’appel et est allé sur le site du département de Seine-Maritime pour faire son choix et voter.
Mais voilà celui qui a vécu à Rouen (il a débuté sa carrière radiophonique sur les ondes de HDR) et qui connait les Rouennais célèbres : Corneille, Flaubert, Franck Dubosc et Keen’V, a été surpris de ne trouver que des prénoms asiatiques.

Le 28 août, dans sa chronique en direct sur France Inter, il s’interroge :

“Et pourquoi ne pas lui donner un prénom français ? Comme Marie-Laure, Sylviane, Jacqueline ? Car si la pandette veut s’inscrire sur le marché du travail dans 7 ans (elle est asiatique) et qu’elle s’appelle Sachi, déjà on se dit qu’il y avoir un problème dans l’exécution des tâches…

Mais à CV égal l’employeur va prendre un Jean-Luc ! Donner à ce panda roux un prénom aux Chinois aujourd’hui, dans 15 ans Rouen c’est Chinatown !

Donc j’en appelle à Bertrand Bellanger, président du département de la Seine-Maritime : monsieur on compte sur vous !

Baptisez-donc ce panda Chantal ou Keen’V !

Un prénom typique de chez nous quoi.”

Tanguy Pastureau, le 28 août 2020

VIDEO : quel prénom pour le panda roux de Clères ? Et pourquoi pas Chantal ? Chronique de Tanguy Pastureau sur France Inter le 28 août 2020

Le président du département répond à l’humoriste

Après la diffusion de cette chronique, le président du conseil départemental de Seine-Maritime, Bertrand Bellanger, a, dans un (premier) tweet, remercié Tanguy Pastureau “pour la mise à l’honneur sur @franceinter de notre panda roux, qui fait la fierté du  @parcdecleres  et de la  @seinemaritime”.
Il ajoutait, toujours comme d’habitude très courtois et très poli : “nous notons votre proposition, pourquoi pas Chantal…”

Jusque-là rien de plus qu’un remerciement à un ancien seinomarin  (c’est comme ça qu’on appelle les habitants de la Seine-Maritime) qui fait de la com’ gratuite pour le “7-6” sur une radio nationale.

Sauf, que trois jours plus tard, considérant l’ampleur prise par cette affaire de prénom, Bertrand Bellanger a décidé, dans un second tweet, d’annoncer que le prénom Chantal avait été ajouté à la liste.

“Cher @TanguyPastureau , Votre chronique sur le panda roux du  @parcdecleres ayant connu un fort écho, j’ai proposé que nous ajoutions le prénom “Chantal” au sondage. N’hésitez donc pas à voter pour votre prénom favori” sur le site via ce lien 

Capture d'écran du site du département de Seine-Maritime où le prénom Chantal a été rajouté

Capture d’écran du site du département de Seine-Maritime où le prénom Chantal a été rajouté

“J’ai fait une bêtise, je suis allé trop loin : à cause de moi le pandarouxgate est en train d’éclater”

Une semaine après sa première chronique, le 2 septembre Tanguy Pastureau est revenu, toujours sur France Inter, sur cette histoire de choix de prénom pour le bébé panda du parc zoologique de Clères.
L’humoriste a ainsi raconté comment il a été flatté que Bertrand Bellanger, “le King du 7-6”, ait décidé d’intégrer Chantal à la liste des prénoms proposés au vote.

Mais il a aussi précisé pourquoi il estime avoir fait une bêtise : “parce que personne ne mérite de se prénommer Chantal. C’est un prénom ringard ! A cause de moi, cette femelle panda roux qui avait tout à vivre, à cause de moi, son avenir est foutu… Et le pire est que cette affaire est relayée par la presse locale, Paris-Normandie, France Bleu, et que le vote Chantal explose !”.

Allant encore plus loin, Tanguy Pastureau, en virtuose du bon mot et de l’autodérision au troisième degré, a proposé, “s’il le faut, de prendre le poste de Bellanger parce que clairement en Seine-Maritime on est en train de réaliser que j’ai un pouvoir de prescription énorme : demain je propose de raser la cathédrale de Rouen et de mette à la place un skate-parc, après-demain les bulldozers sont en action !

VIDEO : la suite du prénom Chantal pour le panda roux de Clères avec “J’ai pris le contrôle de la Seine-Maritime”. Chronique de Tanguy Pastureau sur France Inter le 2 septembre 2020.

Débuts rouennais

Tanguy Pastureau et Laurent Ruquier ont un point commun : ils ne sont pas Rouennais mais ont passé tous les deux plusieurs années à Rouen où ils ont animé des émissions sur des radios associatives. L’un,  objecteur de conscience, sur les ondes de FMR, l’autre, en service civil, sur l’antenne de RC2 et HDR.

Parc de Clères : quel prénom pour le bébé Panda ?

Depuis le 4 juin, Tao et Chaya, les deux pandas roux du parc de Clères, sont d’heureux parents. Dès aujourd’hui, participez au vote et donnez un prénom au bébé panda. Au printemps, un nouvel habitant avait fait son apparition au parc de Clères : un bébé panda roux.





Source France 3

Related posts

Après la Lozère, la lutte contre les cyanobactéries s’étend aux rivières de l’Aveyron

adrien

des poissons et une vache retrouvés morts dans un étang près de Bressuire

adrien

le grand hamster d’Alsace dans la liste rouge des espèces en “danger critique” d’extinction

adrien

Leave a Comment