lerottweiler.net
Image default
Animaux info

un chien retrouvé mort noyé, pendu et lesté dans le canal

Rate this post


Après le cas d’un cheval mutilé à Istres le 30 août dernier, le cadavre d’un pitbull a été retrouvé dans le canal de l’EDF, dimanche matin 6 septembre, à Lançon-de-Provence. L’animal était pendu et lesté autour du cou.

“Mon dieu, quelle horreur !”, scande Philippe Adam, le président de la SPA à Salon-de-Provence, qui a recueilli lundi après-midi 7 septembre le corps sans vie du chien. La veille, une promeneuse avait donné l’alerte.

L’animal, retrouvé immergé dans le canal de l’EDF, à Lançon-de-Provence, n’avait aucune chance de s’en sortir. Il était enroulé avec du scotch dans un vulgaire sac poubelle rempli de gravats, suspendu par les pattes arrière et avait le corps et le cou liés par une corde elle-même rattachée à un pont. Pire encore : la gente d’une grosse voiture lui servait de lest autour du cou. 

Il aurait été “martyrisé”, selon la SPA 

 
Après cette macabre découverte, ce chien de race Pitbull ou American staff, catégorie 2, a directement été recueilli par la SPA de Salon. “On l’a récupéré chez nous dans un sale état. Nous pensons très fortement qu’il a été martyrisé, ce qui rajoute l’horreur à l’horreur”, précise Philippe Adam. Une hypothèse reprise par Philippe Gautier, directeur intérimaire de la SPA de Salon et de sa région : 

Le chien n’a probablement pas eu qu’une mort “pseudo-naturelle” mais a dû subir de nombreuses tortures avant ça !

 Philippe Gautier

 

Post Facebook concernant un chien retrouvé mort noyé, pendu et lesté dans le canal à Lançon-de-Provence.

Post Facebook concernant un chien retrouvé mort noyé, pendu et lesté dans le canal à Lançon-de-Provence.

© FTV

La gendarmerie de Lançon-de-Provence a ouvert une enquête. Il s’agit désormais d’une affaire judiciaire. La puce électronique du chien a permis de retracer son propriétaire. Selon les premiers éléments de l’enquête, ce dernier originaire de la Réunion aurait confié aux gendarmes avoir donné son chien à une tierce personne. “Ce qui est surprenant, c’est qu’il est connu dans le milieu de la défense animale et qu’il était au courant des procédures à réaliser quand on change de propriétaires”, se questionne Philippe Adam, le président de la SPA.  

Avant de poursuivre : “J’attends quelques jours mais nous allons déposer plainte contre X ou personne nommée.

On ne laissera pas faire ça, c’est plus de la maltraitance, c’est de la barbarie.

 Philippe Adam

A l’heure actuelle, aucune autopsie n’a été faite par le vétérinaire agréé par la justice car l’état de l’animal ne le permettait pas, le corps ayant passé trop de temps dans l’eau. Mais le vétérinaire référent de la SPA réalisera, lui, une autopsie dans la semaine, sur demande du président de la SPA. 

De nombreux signalements chaque jour 

 

Le fait, sans nécessité, publiquement ou non, de donner volontairement la mort à un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité, est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 5ème classe (article R655-1) soit une amende de 1500 euros portée à 3000 euros en cas de récidive.  

“On est tous retourné. Pourtant, on a l’habitude de voir des maltraitances ou de grosses négligences tous les jours. Elles ont d’ailleurs augmenté de façon importante ces derniers mois, plus que les abandons sauvages. 

Notre équipe ne sait même plus où donner de la tête.

 Philippe Adam

La SPA de Salon-de-Provence est la fourrière et le refuge des animaux pour 33 communes. Ce matin encore, ils ont reçu le signalement suivant d’une promeneuse : un chien de petite taille, type Yorkshire Terrier, noyé dans le canal, au même endroit que le chien retrouvé pendu. 

 

TROUVÉ(E) DÉCÉDÉ(E) chien Yorkshire Terrier à SALON-DE-PROVENCE
07/09/20

Secteur : Dans le canal EDF secteur…

Publiée par Pet Alert Bouches-du-Rhône 13 sur Lundi 7 septembre 2020

 

Le président conclut : “Il peut y avoir des accidents, mais quand on balance un chien dans le canal de l’EDF, l’animal peut difficilement remonter. Il y a quelques mois, un dog argenté a été retrouvé attaché dans la colline, loin des chemins, destiné à mourir de faim ou de soif. Heureusement, il a été sauvé et adopté

Nous, bénévoles que nous sommes, le seul salaire que nous ayons, c’est de voir de belles adoptions.

 Philippe Adam

Pendant le confinement, 100% des adoptions effectuées après une prise de rendez-vous ont été concluantes.  





Source France 3

Related posts

le procureur du Jura invite les propriétaires à examiner leurs animaux après trois nouvelles attaques

adrien

Le crack Bold Eagle entame une retraite tranquille dans l’Orne

adrien

Un loup aperçu pour la première fois dans le Loir-et-Cher

adrien

Leave a Comment