lerottweiler.net
Animaux info

un numéro vert pour aider les propriétaires

Rate this post



Depuis le 9 septembre 2020, un numéro vert national dédié aux équidés mutilés a été mis en place par le ministère de l’agriculture. Le siège de ce centre d’appel est basé à Pompadour, en Corrèze.

Casque sur les oreilles, Coralie Buisson vient de prendre un appel au 0800 738 908.
A l’autre bout du fil, une propriétaire de chevaux de Charente-Maritime. Elle est inquiète :

J’ai une vieille jument et un poney. Je voulais savoir ce qu’il en est de ces meurtres de chevaux et des mutilations…

Coralie Buisson est l’une des agents d’accueil du numéro vert national dédié aux chevaux mutilés.
 
Dans les locaux de l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) à Pompadour, en Corrèze, le téléphone sonne au moins une trentaine de fois par jour. Des propriétaires de chevaux, de toute la France, appellent pour savoir ce qu’ils peuvent faire pour protéger leurs animaux :
“Souvent, ils ont déjà mis en place beaucoup de choses. Mais ils veulent savoir s’il est possible de faire des rondes, etc.”, explique Cécile Granon, agent d’accueil à l’IFCE Pompadour.
 

Ce numéro, destiné à écouter, aider et à orienter les détenteurs de chevaux, a été mis en place par le ministère de l’Agriculture le 9 septembre 2020.

Après la série d’attaques de chevaux qui touche la France depuis plusieurs mois. Plus de 150 enquêtes ont été ouvertes depuis le début de l’année, en partenariat avec les services centraux de la gendarmerie nationale.

Le Limousin n’est pas épargné puisque le 3 septembre 2020, un cheval a été retrouvé mutilé à Arnac-la-Poste, en Haute-Vienne.

Plus de 500 appels

Depuis la mise en activité de ce numéro vert, 500 appels ont déjà été recueillis par la cellule de Pompadour.
Des appels pour demander des renseignements le plus souvent, mais aussi parfois des appels de détresse.  

L’un des appels les plus marquants a été celui d’une dame qui venait d’avoir une jument mutilée. Ça a duré assez longtemps parce qu’au départ la dame a gardé son sang-froid, mais au fur et à mesure de l’appel, elle a éclaté en sanglots. Elle avait vraiment besoin de soutien psychologique.

Coralie Buisson, agent d’accueil IFCE Pomapdour

Ces agents de l’IFCE sont d’ordinaire en charge du système d’informations du Pôle traçabilité et accompagnement de la filière équine. Une sorte méga-base où se trouvent toutes les données sur les chevaux en France. Une base qui s’avère aujourd’hui très utile pour les différentes enquêtes ouvertes après les attaques :
On a plus d’un million de chevaux enregistrés dans notre base de données et on a également les propriétaires d’équidés et les lieux de détention, explique Caroline Teyssier, directrice adjointe à l’IFCE, en charge du site de Pompadour. Nous donnons ces informations aux gendarmes. Ca permet de faciliter les actes de prévention, de les informer et éventuellement aussi d’organiser la surveillance”.

Le 0800 738 908 est un numéro d’appel gratuit. Il est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source France 3

Autres articles à lire

un loup est présent en Seine-Maritime

bip

“il ne faut pas lui laisser de lest”

bip

Calcul politique et défense des animaux : pourquoi Gérald Darmanin reverse son indemnité de maire de Tourcoing à la SPA

bip

Déconfinement : le parc zoologique et botanique de Mulhouse rouvre ce mercredi 3 juin et présente ses bébés

bip

rencontrez les bisons, les biches et les chevaux sauvages à Thorenc dans les Alpes-Maritimes

bip

l’inquiétude du député de la Creuse

bip